Quelques informations historiques concernant les plaques commémoratives de la Guerre 14/18

Dans un village (et c’est le cas pour Ussy) il peut y avoir plusieurs plaques  à la Mairie, à l’église, et au Monument aux Morts présentant des listes différentes de soldats.

A Ussy il y a une plaque à la Mairie  (21 noms) et une liste (29 noms)   sur le Monument aux Morts. Il n’y en a pas dans l’église.

La différenciation entre les listes s’explique par plusieurs raisons :

  • Les listes n’ont pas été réalisées au même moment, celle du Monument aux Morts étant souvent la plus tardive (1923) et donc la plus complète
  • La même personne peut figurer sous 2 prénoms différents. En effet la plaque peut porter le prénom de baptême par exemple, et sur le Monument aux Morts, le prénom usuel…Souvent c’était le deuxième prénom qui était le prénom usuel.
  • Certains soldats ont été réformés à la suite d’une blessure de guerre, ou de maladie, ou bien décédés de maladie au retour à leur domicile. Sur les Monuments aux Morts, leurs noms ont été gravés, souvent par décision du Maire de l’époque.

Certains soldats n’étaient pas nés à Ussy, mais résidaient dans le village lors du recrutement, ce qui explique leur présence sur le Monument aux Morts.

  • Certaines plaques, dans les églises notamment, recensent  les soldats, en fonction de leur catholicité et c’est alors le prénom de baptême qui est inscrit.
  • Mais le Cardinal SEVIN, Archevêque de Lyon, demanda dans une lettre pastorale en 1915 que tous les noms des soldats catholiques ou non soient gravés dans les églises ;  sauf opposition formelle de la famille.

 L’ASU remercie Martine Thoral pour ses recherches et informations à ce sujet, en collaboration avec le Président des Anciens Combattants “Le Poilu d’Ussy”